Accéder au contenu principal

Être "négatif" (ou ne pas être 😊)

Être "négatif" (ou ne pas être 😊), 

         Cela alimente-t-il les égrégores négatifs ? 

                 Quelles résultantes pour la vie ?


   Qu'est-ce qu'être négatif ? Est-ce émettre des énergies involutives, destructives, annihilantes bloquantes, … ?

   Si oui par quels biais ? Paroles, sons, images, odeurs, sensations, programme de manipulation mental, éthérique, … ?

   Ecouter ou lire des news "négatives", est-ce une action qui alimente les égrégores négatifs ?
Mon amie me reproche souvent et me reprend sur des expressions type « tu n’as pas envie de faire cela ? » Ce qu’elle entend c’est : « tu n’as pas envie de faire cela », la négation donnant le sens premier à ma phrase de manière vindicative.

   Tout est énergie, chaque action, pensée, respiration, engendre un effet (papillon ?) sur l’univers infini. (S’il était fini cela nous reviendrait-il en pleine tronche ?) Le karma n’est pas une loi existant dans l’univers (tromperie Archontique).

   Chaque énergie émise peut-elle être dirigée sur le déclencheur qui nous excite. « Non mais tu as vu ce connard qui vient de me doubler ? »

   Peut-on croire que le connard se prend l’énergie (dont la parole est le support physique) en pleine tronche ?

   Lorsqu’il est dit à un enfant « tu n’y arriveras jamais, tu es nul », quelle énergie est envoyé à celui-ci ?

   Quelle énergie se dégage de nous à nous lorsque l'on se dit " je suis con" "je n'y arriverais pas » ? Quel futur alimentons-nous ?

    Ce type d’actions influent-elles notre futur ? bloquent-elles notre énergie divine ?

    L’acte d’émettre des pensées, actions négatives, est-elle similaire au pipi dans la piscine municipale qui fait que tout le monde « en profite » de manière consciente ou non ?

    Le système Matriciel actuel nous pousse-t-il à être négatif car ces concepteurs ont besoin de ce type d’énergie pour survivre ?

   Les Arts martiaux internes visent à transformer une attaque en neutralisant un mouvement « négatif », à le détourner de sa prime intention. Devons-nous à cette image alimenter uniquement le "positif" dans une situation à dominante "négative" ?

   La méditation, le détachement, le recul, par rapport à un événement négatif, est-ce un moyen de transmutation des événements en énergies positives ?

Quelles transformations arriveraient dans le monde si une masse critique positivait les énergies négatives du quotidien ?

    Le pardon tant prêché par Jésus est-il la voie pour échapper à la négativité du monde, et surtout à la nôtre ? Dans le pardon, il y a un gagnant, celui qui pardonne.

   Quelles influences sur la matière ont ce type de pensées ?  Quelle sensation immédiate a-t-on dans un Hôpital Psychiatrique, une prison, un camp de concentration ?





Commentaires